FAQ Massages

Vous vous trouvez trop... ou pas assez ..

Vous vous trouvez trop... ou pas assez ...

Je ne connais personne qui soit complètement satisfait de son corps !


Voici un texte de Simon Jaupart, médecin généraliste :

« Un élément que j'aimerais soulever par rapport à mon stage en médecine générale : le(s) corps.
Le principe de la médecine généraliste, c'est que tu vois de tout. Et de tou(te)s.
Avec une moyenne de trois consultations requérant un examen «entier» du corps par jour, on a le temps de voir passer beaucoup de personnes.
Des personnes avec leurs âges, leurs histoires, leurs traits, leur morphologie, leurs marques... Des gens concrets. Je sais que ça ne va pas servir à grand chose de le répéter, mais :

LE CORPS HUMAIN N'A PAS DE STANDARD.
Personne n'est taillé dans le marbre, personne n'a une peau photoshoppée, personne n'a des proportions Instagram...
Les tétons sont tous différents, les vergetures sont normales, les poils sont naturels, les pores sont juste votre peau qui fait son job. Ne serait-ce que la cellulite, c'est un truc qui est tellement commun...
Tous les corps ont des taches, tous les corps ont des reliefs.
Même un coach sportif, reçu pour tendinite, avec un corps très musclé : il avait les orteils complètement tordus. Même des gens sportifs ont du gras, des gens très bien maquillé.es ont des articulations tordues qui dépassent, des gens très jeunes ont des varices...

L'anatomie n'a pas vocation à être moulée par la société.
Votre anatomie, elle est DÉJÀ belle.

Le nombre de gens avec des yeux, des seins, des testicules, un dos... asymétriques !
Toutes ces personnes sont belles, je vous jure.

La perfection, c'est vous.
C'est votre vie, c'est votre corps que vous incarnez du mieux possible.

Un corps, vous, est beau.
Les boutons, les plaques, les stries, les cicatrices... C'est tellement NORMAL, c'est tellement inhérent à ce qu'on est.
N'ayez pas honte.

Je sais. C'est con et niais et ça ne sert à rien quand on est mal, quand on complexe... C'est pas facile, c'est pas dix phrases qui vont tout changer.

Mais juste.
Si deux secondes on peut se poser.
De façon objective :
Votre corps il est là.
Il est ce qu'il est.
Il est ce qu'il peut.
Vous en faîtes ce que vous voulez.
Mais essayez de l'aimer un petit peu plus.
Parce que je peux vous jurer qu'il n'a absolument rien de laid.
Les «imperfections», c'est ce qui est la norme.
Vraiment.
Littéralement.
C'est normal.

T'es belle. T'es beau.
Si. »

Je n'ai jamais reçu de massage

Quand on ose sortir de sa zone de confort, quand on se lance pour la première fois dans une nouvelle expérience, il est tout à fait normal d'avoir de l'appréhension.

Pour que votre séance se déroule au mieux, voici un peu de lecture...

Se préparer avant la séance

Le choix des vêtements

Quels que soient vos vêtements, il faut que vous ayez en tête que votre corps sera recouvert d’huile pendant le massage, que toute l’huile n’aura pas pénétré votre peau à la fin. Évitez donc de vous habiller avec vos vêtements fétiches sur lesquels une tâche d’huile ferait le plus mauvais effet.

Votre tenue est libre. 

Pour tous les massages complets du corps, la nudité complète est recommandée. 

(sauf mineur(e), sous-vêtement du bas obligatoire)

L'important, c'est que vous vous sentiez 'à l'aise'.

Si vous souhaitez garder votre propre sous-vêtement, l'idéal est de venir en string. Je tiens aussi à votre disposition des strings jetables.

La mise en beauté

Mis à part si vous avez juste opté pour une détente des jambes, il vaut mieux éviter de sortir de chez le coiffeur, de s’être fait un superbe brushing juste avant, ou encore d’avoir passé de longues minutes à vous faire un maquillage de star.

Votre faciès, votre cuir chevelu, votre nuque font partie intégrante de tout massage qui se respecte. Je passe de longues minutes à pétrir, effleurer, presser, votre peau et vos cheveux s’imprègnent d’huiles naturelles. Une fois que vous aurez testé, vous comprendrez à quel point ce n’est pas concevable de se priver de ces sensations.

L’hygiène

Soyez propres sur vous, pas besoin de superflus mais respectez les praticiens en massage comme les médecins. Pas la peine de systématiquement prendre sa douche avant de venir, mais c’est préférable si vous avez beaucoup sué dans les heures précédentes.

En négligeant votre hygiène, vous réduisez les bienfaits de votre séance de relaxation.

Menstruations

Malgré vos calculs ou prévisions... le massage tombe au moment de vos règles ?

Selon votre ressenti, vous pourrez venir (en gardant votre sous-vêtement du bas) ou reporter votre rdv. 

Prendre son temps

Ne glissez pas votre massage au beau milieu d’un emploi du temps surchargé. Pour en profiter pleinement, il faut prendre le temps avant, et après.

Le mieux c’est de calculer son temps de trajet pour arriver avec une marge, de manière à être à l’heure et même un peu en avance. Si vous êtes pressés ou un peu retard, vous allez vous mettre vous même un stress supplémentaire, ce qui est à l’opposé de ce que vous recherchez avec une séance de relaxation corporelle.

Si vous avez un peu de retard, votre séance risque de plus d’être un peu écourtée, ou alors ce seront les phases d’accueil ou de récupération après le massage qui seront amputées de quelques minutes.

L’épilation

Vous avez rendez vous dans peu temps et vous vous rendez compte qu’il vous reste quelques poils disgracieux ? Pas de panique, je ne suis pas là pour vous juger et ne vous jetez pas sur votre cire ou votre épilateur au dernier moment : il vaut mieux éviter de s’épiler juste avant de venir se faire masser. La veille, pas de soucis, mais le jour même c’est à prohiber. L’épilation est souvent irritante, génère plaques rouges et boutons, et un massage juste après ne serait pas forcément agréable.

.

En arrivant :

Poser des questions (je ne lis pas dans vos pensées)

Un massage ne peut être réussi que si il y a une totale confiance entre le massé et le masseur. Si vous éprouvez de l’appréhension, si vous êtes frustrés, comment vous détendre ? Une seule solution : parlez-en !

Parler de ses appréhensions

C’est la première fois que vous vous faites masser et vous ne savez pas à quoi vous attendre ? Vous ne savez pas quel comportement adopter ? Vous avez peur qu’un modelage soit trop virulent ou alors trop doux ? Posez-moi toutes vos questions, je me chargerai d’apaiser vos craintes.

Je suis à votre écoute et disponible.

Dire ce que l’on souhaite, ou pas

De la même manière, si vous souhaitez un toucher plus ou moins appuyé, si vous voulez que je travaille plus sur vos jambes ou sur votre dos, si vous n’êtes pas fan d’huiles essentielles,… Faites m'en part ! Je peux déduire par moi-même ce dont vous avez besoin, mais pas ce que vous voulez si vous ne me le dites pas. Sachez que d’une manière générale les protocoles de relaxation ne sont pas figés et peuvent parfaitement être adaptés à vos souhaits.

Parler de ses problèmes de santé

Je suis un praticien en massage bien-être, je n’ai pas vocation à vous soigner. Cependant, il vaut mieux me mettre au courant si vous avez des ennuis de santé particuliers car le massage n’est pas adapté à toutes les pathologies. Par exemple : si vous avez un terrain allergique il vaudra mieux éviter les huiles essentielles, si vous êtes atteint d’un cancer le massage n’est clairement pas conseillé ! (voir onglet contre-indications)

Pensez donc à prévenir si vous ne voulez pas que votre moment de bien-être se transforme en véritable calvaire.

.

Sur la table de massage

Fermer les yeux et éviter de parler

Une fois installé, vous n’avez plus grand chose à faire en fait, juste vous laisser aller et profiter du moment présent. Toutefois, il y a quand même des choses déconseillées : parler et garder les yeux ouverts.

C’est tout bête, mais impossible de se laisser aller en gardant les yeux grands ouverts car vous vous focalisez sur votre environnement, sur le praticien, vous êtes stimulés par la lumière (tamisée), bref vous cherchez quelque part à contrôler ce qui vous entoure alors que c’est tout le contraire que vous êtes venus faire : vous abandonner.

Fermer les yeux est la base, mais ce n’est pas suffisant. Le massage n’est pas un soin esthétique, ce n’est pas un moment pour échanger des potins ou pour discuter. Si vous avez des choses à dire, c’est avant et/ou après, mais pas pendant.

Ne stressez pas à propos des petits bruits de votre corps lors de la séance de massage.

Votre estomac gargouille, vous laissez échapper un grognement, vous vous endormez, vous ronflez etc. ? Tout va bien, c'est la vie qui circule en vous......

Se détendre et se concentrer sur le ressenti

Ce moment doit être pour vous, les soucis, le travail, la famille, le quotidien, tout cela reste à la porte de la salle de cocooning. Oubliez ce que vous avez fait avant ou ce que vous devez faire après. Respirez lentement et concentrez-vous sur les sensations que vous procurent le massage. En vous focalisant ainsi sur les mouvements et le ressenti, vous mettrez forcément de côté les idées parasites qui pourraient nuire à votre séance.

.

Après la séance

Prendre le temps de revenir à soi

Voilà c’est fait, vous avez bien profité, vous avez réussi à vous détendre, alors pas la peine de reprendre une rythme effréné immédiatement ! Une fois le protocole est terminé, je vous laisse le temps de revenir sur Terre, alors prenez-le ! Quelques minutes sont généralement nécessaires pour reprendre ses esprits. Ensuite, quand vous vous relevez et que vous vous rhabillez, faîtes ça en douceur, sans vous presser. Bien entendu, cela implique que vous n’ayez pas prévu de courir juste après ce moment de détente, ce qui serait vraiment dommage et qui dilapiderait les bienfaits de votre séance.

Échanger avec moi

Je vous propose un petit moment d’échange après votre séance. Bien installés autour d’un café, d’un thé ou d'un verre d'eau fraîche, c’est le moment idéal pour discuter avec moi. Vous pouvez me faire part de votre ressenti, de vos questions ou de vos envies futures. Cela permet aussi de créer un lien de convivialité, de vous mettre en confiance si vous êtes amenés à revenir régulièrement. Or ce lien de confiance entre le massé et le masseur est particulièrement important, c’est lui qui vous permet de complètement vous détendre, de vous laisser aller et de lâcher prise.

Pas de douche immédiate

Une fois rentré à la maison, ne vous jetez pas directement sous la douche pour enlever l’huile résiduelle sur votre peau, cela serait vraiment dommage. Pour que votre peau profite pleinement des vertus des huiles utilisées, il faut leur laisser le temps de pénétrer l’épiderme.

Le choix des huiles a son importance, et je choisis mes huiles en fonction de leur bienfaits. Il y a le pouvoir hydratant des huiles végétales, bien sûr, mais celles ci peuvent également être complétées par des huiles essentielles aux propriétés variées.

Prendre du temps pour soi

Vous sortez de votre séance apaisé et détendu, alors pas la peine de reprendre immédiatement un rythme infernal.

Le mieux, si vous le pouvez bien entendu (et je sais que ce n’est pas gagné ! ), est de rentrer calmement chez vous, de vous occuper un peu de vous même, de prendre un petit bouquin … Faîtes perdurer le plus possible ce moment de détente, et pour conclure, optez pour un bon petit bain chaud (une fois que votre peau est bien imprégnée des huiles bien entendu..).

Revenir, mais pas trop souvent ... (?)

Pour réellement profiter des bienfaits de la relaxation corporelle sur le long terme, et pas uniquement pendant une heure de massage, il est nécessaire de revenir régulièrement.
Petit à petit, à mesure que la confiance s’installera entre vous et le masseur et que vous vous habituerez à vous faire masser, vous relâcherez les tensions, vous apprendrez réellement à vous détendre et à lâcher prise.

Par contre, même si cela n'est pas néfaste, ce n'est pas la peine de venir trop souvent vous faire masser,

Le rythme idéal, c’est de venir toutes les 2 à 4 semaines.

Bon à savoir : il n'y a aucune contre indication à se faire masser tous les jours ...

Les précautions et contre-indications au massage

La pratique du massage Bien-être a des effets à la fois physiques et énergétiques ; aussi, vous devez signaler tout problème de santé au moment de la prise du rendez-vous ou au début de la séance, pour vous assurer que vous ne présentez pas de contre-indications. 

Le cas échéant, nous pourrons choisir ensemble un protocole adapté à votre situation. 

 

Dans tous les cas, merci de m'avertir avant le début du massage de tout problème lié à l'amplitude de certains mouvements ou toutes douleurs (céphalées, arthrose, ...)

Les principales contre-indications sont les suivantes :

Allaitement

L'usage des huiles essentielles est interdit ; dans ce cas, j'utilise de l'huile de pépins de raisin, ou de coco.

Allergies

J'utilise principalement de l'huile de coco, non allergique.

Si l'odeur vous déplait, j'ai de l'huile de pépins de raisins.

Epilepsie

L'usage des huiles essentielles toniques est déconseillé ; dans ce cas, je peux utiliser de l'huile neutre si nécessaire.

Troubles circulatoires (thrombose, varices)

Pas de massage tonique en pression sur les jambes. 

Phlébite

Une phlébite (ou risque de phlébite) est une contre-indication absolue : le massage pourrait déloger un caillot et provoquer une embolie pulmonaire ou cérébrale.

Fièvre, infection bactérienne ou virale, nausée, douleur abdominale, plaies ou cicatrices récentes, infection cutanée, fibrome ou tumeur, maux de dos importants, maladies inflammatoires aiguës, blessures ligamentaires et musculaires

La pratique du massage est déconseillée. N'hésitez pas à demander un avis médical.

Problème cardiaque

Seul le massage relaxant aux huiles essentielles apaisantes est autorisé, les autres massages ne seront pratiqués que sur accord médical.

Affections cutanées

La zone touchée sera évitée pour éviter les lésions et la propagation de l'affection.

Cancer
Après accord médical uniquement.

Etre un homme dans le massage bien-être, ça change quoi?

Voici la réponse de Gael Vandaele
Praticien en Massage Bien-être 

Aujourd’hui, en France comme dans le monde, une grande majorité des praticiens en massage bien-être sont des praticiennes.
On recense environ 70 à 80% de femmes pour seulement 20 à 30% d’hommes.

Il y a un peu moins de 10 ans, au début du boom du massage dans les spas et autres instituts, 95% de la clientèle était féminine pour seulement 5% de clients masculins. Qu’en est il à présent?

De nos jours cette tendance n’est plus vraie et les hommes représentent 30 à 40% des personnes venant dans les spas recevoir des massages bien-être ou tout autre type de soin (gommage, soin visage, enveloppement…). On peut dire que la demande est aujourd’hui « mixte ».

Une évolution permanente

Dans la plupart des cas, les personnes qui franchissent la porte d’un spa s’attendent à être reçues par une femme et recevoir le massage par une praticienne en massage bien-être.

Près de la moitié des clients viennent se faire masser pour la première fois ; ce « plongeon dans l’inconnu » peut les intimider et hommes comme femmes seront rassurés et plus à l’aise si c’est une femme qui les masse. Les principes de notre éducation judéo-chrétienne ont la vie durs, car après tout qu’est ce que cela change d’être massé par un homme ou une femme?

Cela étant, massé comme praticien, tout le monde a sa place dans le massage bien-être et il n’est plus rare que l’on ait affaire à un praticien.

Au-delà des petites habitudes de chacun, les amateurs et connaisseurs auront tendance à ne pas s’arrêter sur ce détail et seront même curieux de recevoir un massage fait par un homme.

Le toucher masculin n’est pas mieux ou moins bien que celui d’une femme, il est juste différent.

Etre professionnel et rassurant

Néanmoins, lorsque l’on est un homme praticien en massage bien-être, il convient d’avoir un comportement adéquat, en toutes circonstances, avec tout type de clientèle (homme ou femme) afin de se faire » accepter » dans ce milieu traditionnellement féminin.

Dés le premier contact avec le client et jusqu’au bout de la séance, il faut savoir être encore plus rassurant et professionnel tant lors de l’entretien préalable que durant l’accompagnement en salle de massage.

Il faut très vite savoir poser les limites et le cadre de notre pratique afin que toute ambiguïté ou équivoque soient levées.

Cela ne veut pas dire qu’il faille être distant ou au contraire trop doux, le praticien doit surtout rester lui-même ; son discours et son savoir-être ne laissant place à aucune connotation indélicate voire malsaine !

Idem lors du massage où il devra justifier dès le début d’un toucher « franc » et sans équivoque afin de conforter la personne massée.

En cas de gêne, le mot d'ordre reste l'écoute et la bienveillance

Malgré toutes ces précautions et même avec les meilleures intentions du monde, il arrive que le(la) client(e) refuse purement et simplement d’être massé(e)par un homme…

Messieurs sachez prendre du recul et acceptez ce genre de situation ! Durant votre carrière cela restera anecdotique, dites vous juste que ces personnes ne savent pas ce qu’elles ratent ! Le mot d’ordre est avant tout respect du massé et de son ressenti.

Enfin il faut bien réaliser qu’un massage bien-être est un acte qui se manifeste avant tout par le toucher et que le toucher dans notre société ne se rapporte pour certains qu’à l’intimité. Il leur faut parfois être mis en confiance et les choses évoluent souvent positivement par la suite.

Que l’on soit praticien ou praticienne, que l’on masse un homme ou une femme, n’oublions pas qu’il faut respecter l’intimité et la pudeur de chacun et tout faire pour ne pas envoyer de signaux négatifs ou néfastes pour notre profession.

Nous faisons un beau métier, respectons le.

 

Et pour les sportifs ?

POURQUOI Le MAssage EST-IL LE MEILLEUR AMI DU SPORTIF ?

Il va avoir plusieurs effets positifs sur l'organisme :

  • tout d'abord une action de réconfort puisqu'il va provoquer, une sensation de bien être et de détente
  • une action de vasodilatation et de vasoconstriction, c'est à dire que l'on va jouer sur la circulation superficielle et profonde, grâce au massage
  • une action thermique, c'est à dire une élévation de la température qui va produire une vasodilatation
  • une action thérapeutique, d'autant plus si on double le massage d'un traitement à base d'infrarouges. Dans le cadre d'une rééducation, il peut aider en outre à assouplir les muscles pour permettre une meilleure mobilisation des articulations
  • une action mécanique qui va mobiliser les tissus

LE MASSAGE SPORTIF EN 3 TEMPS

Avant l’effort, 

le masseur contribue à la performance et la mise en forme de l'athlète ou du sportif. Il lui permet d’être opérationnel plus rapidement, d'éviter les blessures et de diminuer le trac. Il s’agit de stimuler les muscles jusqu’à procurer une sensation de chaleur: cela est très rassurant en cas d’anxiété. La circulation sanguine est alors accélérée et le système nerveux réagit plus rapidement : dans les sports à démarrages brusques, cela prévient ainsi des crampes ou d'éventuels accidents musculo-tendineux.

Pendant l’activité,

le masseur est très utile pendant les pauses : il intervient sur les éventuelles crampes. La crampe correspond à une trop grande accumulation d'acide lactique dans le muscle qui va entraîner une contraction involontaire du muscle. le masseur pourra alors diminuer la contraction afin que le sportif puisse repartir. En parallèle, il faudra que le sportif s'hydrate abondamment.

Après le sport, 

il est ici question de récupération. En effet, durant l’exercice, les toxines générées par l'effort s'accumulent dans les vaisseaux qui nourrissent les muscles. Mais l'effort crée également des micro-lésions qui vont entraîner a posteriori une inflammation : ce sont les courbatures le lendemain. Il s’agit donc de drainer et activer le système sanguin intra-musculaire. Ainsi, les toxines seront chassées et un sang neuf circulera à nouveau dans les fibres. L’intervention d’un bon massage utilisant des techniques de pétrissages et d'effleurages, est primordiale pour qui veut gommer les fatigues de l'épreuve. Accordez-vous après la compétition une détente en profondeur pour dénouer vos tensions musculaires après l'effort intense ! Ainsi, le masseur aide le sportif à se remettre plus rapidement (grâce à un drainage des toxines via le courant sanguin), à diminuer la fatigue, à permettre une reprise de l'entraînement plus sécurisée, et sans oublier de réconforter le sportif, éprouvé par l'effort.

En période d'entraînement,

C’est le complément efficace d'une préparation sportive rigoureuse. Avant une compétition ou un gros effort, un massage profond permet de détendre efficacement les muscles qui ont été mis à rude épreuve par la préparation intensive. Le sportif qui sent des tensions anormales au niveau de certains muscles, de certains tendons ou des ligaments articulaires pourra insister sur ces zones avec le masseur. Si les signes persistent, il faut en informer son kiné qui privilégiera à titre préventif ces zones sensibles, afin d’éviter un possible accident musculo-tendineux (élongation, claquage...). Un bon massage vous permettra d'arriver en pleine possession de vos moyens avant l'effort, prêt à mobiliser toutes vos ressources.

en construction : De bonnes raisons pour ne pas se faire masser !

Je n'ai pas le temps

Je n'ai pas d'argent

Je n'aime pas qu'on me touche

Je ne veux pas qu'un homme me touche (version femme)

Je ne veux pas qu'un homme me touche (version homme)

Ca ne sert à rien

 

en construction : De bonnes raisons pour ne pas faire de l'hypnose !

C'est du cinéma

Je veux garder le contrôle

 

à suivre